Santé : Les ravages du variant du Covid-19 en France

Il est possible que la France connaisse un autre confinement. Le troisième et le premier pour cette année 2021. C’est une restriction plus que nécessaire parce que ce variant anglais du Covid-19 fait déjà des dégâts sur le sol Français.

Une course contre la montre

Le variant Anglais fait déjà ravagé en France. Bien que son taux soit inférieur à 2%, il est important de ne pas le prendre à la légère. En fait, le facteur le plus déterminant dans la propagation d’un virus est le taux de contamination. Bien qu’il ne faut pas écarter la portée et la nature du virus, il est à souligner dans ce cas d’espèce que le Covid-19 est une pandémie très particulière qui nécessite des précautions d’urgences très minutieuses.

Un échantillon du variant dans le grand laboratoire 

Selon Yazdan Yazdanpanah, le directeur du nouvel institut sur les maladies infectieuses émergentes, la France n'a pour l’instant, qu’une photographie partielle du variant anglais en France. Elle ne connaît pas exactement le nombre total de personnes infectées ». Fort de ce constat, Olivier Véran assure que le variant anglais a une facilité de propagation et qu’il pourrait devenir très vite dangereux. Pour preuve, plus de 25 cas suspects ont été enregistrés la semaine dernière.

Un troisième confinement nécessaire

Avant de prendre une telle décision, la France à l'instar des autres pays doit nécessairement penser à la stratégie à adopter. Car, un confinement pourrait nuire davantage à l’économie mondiale qui jusque-là n’a pas encore retrouvé ses notes de noblesse depuis la pandémie du CoVid-19. Par ailleurs, si rigueur devait être tenue à qui que ce soit, la part de responsabilité de l’Angleterre où le virus a échappé à tout contrôle n’est pas à écarter.

Il faut cependant savoir qu’on fait face désormais à deux types de virus pour une même pandémie mondiale.